Dans ce guide, nous allons voir comment planifier la sauvegarde des données.

Attention : ce tutoriel ne peut être utile que pour les clients qui ont des serveurs privés ou dédiés avec la licence Plesk.

Il faut commencer par aller sur votre interface client https://cp.netissime.com/.

Si vous savez comment aller sur l’espace Plesk de votre serveur Cloud vous pouvez zapper le paragraphe suivant :

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————

Vous verrez dans le menu à gauche le mot Onapp #… cliquez dessus pour être dirigé vers la section Serveur virtuel OnApp.

Vous aurez une page qui contient un Login et Mot de passe. Dans la même page, suivez le lien ME  CONNECTER A L’INTERFACE ONAPP et utilisez ce login mot de passe pour pouvoir se connecter sur l’interface de gestion de votre cloud https://cloud2.netissime.com

Attention : Ne mettez pas le login et mot de passe de votre espace client car ce ne sont pas les mêmes que les accès à l’espace Cloud !

Sur l’interface de gestion de votre serveur cloud, cliquez sur Machines virtuelles, puis cliquez sur le nom du serveur (colonne Label).

Vous verrez l’adresse IP de votre serveur ainsi que root / password.

Le fait de cliquer sur le mot password vous affichera un autre mot de passe totalement différent. C’est le mot de passe pour aller sur Plesk. Utilisez l’IP de votre serveur pour former un lien identique à celui-ci : https://92.39.246.XXX:8443

Lorsque vous êtes sur Plesk, vous aurez un message d’erreur.

Si vous utilisez le navigateur Mozilla Firefox, voici ce que l’écran vous affichera :

Cliquez sur Avancé puis Ajouter une exception.

Suivez le bouton Confirmer l’exception de sécurité.

Si vous utilisez le navigateur Google Chrome, voici ce que l’écran vous affichera :

Cliquez sur Paramètres avancés, puis Continuer vers le site.

Le message qui apparaît pour valider le certificat https barré est dû au faut que la clé est auto générée, il faut donc acheter une vraie clé SSL si vous ne souhaitez plus avoir ce message. Pour plus d’informations sur ce sujet, voici un lien explicatif proposé par ODIN :
https://support.plesk.com/hc/en-us/articles/213402729

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————Une fois sur l’interface Plesk, utilisez le login root (ou admin) et le mot de passe approprié.

Suivez le menu Outils & Paramètres puis Gestionnaire de sauvegardes.

Nous allons d’abord paramétrer les options de la sauvegarde. Cliquer sur le bouton Paramètres.

Vous avez la liberté de paramétrer les options comme bon vous semble. Voici néanmoins quelques conseils :

Nombre maximum de fichiers de sauvegarde à stocker : Si vous avez beaucoup de données, le mieux sera de ne pas dépasser trois fichiers de sauvegardes. La plus récente écrasera la plus ancienne.

Nombre maximum de sauvegardes planifiées, à exécuter simultanément : Pour éviter de saturer le serveur, planifiez une seule sauvegarde.

Exécuter les sauvegardes planifiées avec une priorité faible : Cochez cette option pour éviter de surcharger votre serveur.

Exécuter tous les processus de sauvegarde avec une priorité faible : De même, cochez cette option pour éviter de surcharger votre serveur.

Ne pas compresser les fichiers de sauvegarde : Ne cochez pas cette option car les fichiers compressés prennent notamment moins d’espace disque.

Ne démarrer la sauvegarde que si votre serveur a le volume indiqué d’espace disque libre (en mégaoctets) : Mettez au moins 10000 (pour 10 Go)

Ne démarrer la sauvegarde que si votre serveur a suffisamment d’espace disque libre (cette option peut sensiblement augmenter la durée de la sauvegarde) : Sauf erreur de ma part, cette option ne fait rien même si elle est cochée (à moins que Plesk ont pu corriger ou faire un patch pour qu’elle fonctionne convenablement).

Autoriser le stockage de sauvegardes FTP sur le serveur local : Déconseillé ; Vous pouvez cocher cette option si vous allez faire en sorte d’envoyer la sauvegarde directement sur un autre serveur distant via les paramètres FTP.

Enregistrer les sauvegardes dans le stockage du serveur si l’envoi vers FTP échoue : C’est une sécurité pour avoir une copie de sauvegarde si l’envoi de la copie via FTP échoue.

Cliquez sur OK pour revenir au menu. Nous allons maintenant planifier la sauvegarde. Cliquez sur le bouton Planification.

Vous avez la liberté de planifier la sauvegarde comme bon vous semble. Voici néanmoins quelques conseils :



Tâchez de cocher les trois options si vous utilisez à la fois la messagerie, le FTP et des bases de données sur votre serveur.
Stockage du serveur sous /var/lib/psa/dumps : C’est le répertoire qui contient les copies de sauvegardes générées par Plesk.
Les paramètres de stockage FTP ne sont pas indiqués. Configuration : Si vous souhaitez que, après la génération de la sauvegarde, la copie soit envoyée vers votre propre serveur distant, il suffit de cliquer sur le lien Configuration pour être redirigé vers la page là où Plesk vous demandera de mettre les paramètres d’accès FTP, à savoir :
Nom d’hôte ou adresse IP du serveur FTP
Répertoire pour le stockage des fichiers de sauvegarde
Nom d’utilisateur FTP
Mot de passe FTP
Suspendre les domaines jusqu’à la fin de la tâche de sauvegarde : Il est conseillé de cocher cette option si vous planifiez la sauvegarde là où les visites sont rares (vers minuit par exemple).

Cliquez finalement sur OK pour valider la planification.

Comments are closed